CANON DE YAOUNDE

5ème JOURNEE ELITE ONE : Deux coups de Canon pour étourdir la Panthère

Les verts et rouges ravissent la tête de la poule B à leur victime de la journée au terme d'une partie bien maîtrisée (2-0).

Impressionnants de détermination, d'engagement et de concentration, le Canon Sportif de Yaoundé a livré sa prestation la plus aboutie lors de cette affiche de la 5ème journée jouée au Centre de l'Excellence CAF de Mbankomo, samedi 03 avril 2021. Quadrillant le terrain synthétique à merveille, les hommes de Minkréo Birwé prennent à la gorge le Nzui Manto très tôt dans le match et multiplient les occasions de but durant la 1ère mi-temps. Mais la récompense n'est pas au bout pour les attaquants bien surveillés par une solide défense de Panthère qui va tenir le choc jusqu'à la fin des 45 premières minutes.


À la reprise, Charles Kamdem, le dresseur des fauves du Ndé modifie son dispositif en faisant entrer Cédric Mbarga, et Serge Mvondo. Nzui Manto va mieux débuter et presser régulièrement, durant le premier quart d'heure, l'arrière garde d'un Kpa-kum obligé de réagir par à-coups.

Nyobe, travailleur infatigable.

Le premier but des Mekok me Ngonda arrivera finalement à la 63ème minute. Sur une ouverture de Pierre Nguini, Henri Tchikeu file sur l'aile droite et parvient à déposer de justesse, Kounte, le latéral droit de la Panthère du Ndé pour servir en retrait Jeffrey Nyobe. Après un magnifique contrôle en pivot à l'entrée de la surface, le milieu défensif du Kpa-Kum adresse une superbe frappe enveloppée qui va terminer sa course dans le petit filet gauche du gardien Hermann Talla ; Canon 1 - Panthère 0.

Une juste récompense pour le travailleur infatigable du milieu de terrain vert et rouge. "Devant cette bonne équipe de Panthère, il fallait simplement appliquer les consignes du coach en exploitant la moindre occasion. C'est ce que j'ai essayé de faire lorsque j'ai reçu cette passe", raconte celui dont l’exploit est venu soulager l'attaque grippée d'une équipe où titulaires et remplaçants s'intègrent sans différence dans l'exigence de la compétition.
C'est donc fort logiquement que David Ngondo, entré en jeu à la 78ème minute, va corser l'addition à 6 minutes de la fin en reprenant, au point de penalty, une frappe préalablement contrée de son coéquipier Patrice Belemb. Le visage illuminé de bonheur l’attaquant peut lâcher ses émotions. "C'est un sentiment de joie qui m'habite et c'est une victoire pour le collectif".

Ce collectif où la mutation est permanente, est incontestablement l'autre force de ce Canon new-look. Jean Pierre Onana Mvogo, véritable patron de défense a récupéré pour la première fois le brassard, sans qu'on ne soupçonne un manquement. Patrice Belemb, et Gérard Bayegue, ont honoré leurs premières titularisations de la saison avec succès, tout comme Merlin Lako, le 2ème gardien qui a effectué un clean sheet, le premier depuis la victoire (1-0) face aux Astres de Douala lors de la première journée. "C'est gratifiant de réaliser une telle performance collective. Personnellement je n'avais aucune pression face à la responsabilité de remplacer le gardien titulaire. Nous avons confiance en nous et tout le monde est concerné par nos objectifs", dissèque-t-il avec une lucidité impressionnante.

Avec ce succès éclatant, les fantassins de Nkolndongo s'emparent du leadership de la poule B et emmagasinent de la confiance et des certitudes pour voyager en classe confort dans ce championnat Elite One. Prochain adversaire, le Coton Sport de Garoua mercredi 14 avril prochain.

Thomas Olivier Belibi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *