CANON DE YAOUNDE

Le PCA

AVANT-PROPOS

KPAKUM IS BACK ! Restaurer l’histoire… Rééditer les exploits.

Elle est loin, l’époque où le football servait juste à divertir et à concourir pour l’honneur. Oui, nous sommes aujourd’hui assez loin de l’époque où il était traditionnellement associé à un idéal de désintéressement, de maîtrise de soi, de dépassement individuel. Le football est désormais enclin à d’autres perspectives, et conséquemment voué à satisfaire d’autres intérêts. Il s’avère donc clairement que le domaine du football s’est structuré en Afrique et ailleurs de telle sorte qu’il est un business influent et à part entière, avec ses propres institutions et ses réalités économiques. Parler de football comme business, oblige à mettre en exergue l’essentiel des opportunités qui y sont offertes. L’amour des footballeurs pour leur domaine de compétence, de même que l’émotion quasi-unanime ressentie par les populations fans autour de ce sport ont abouti à l’avènement des compétitions de football professionnel.

Ces compétitions sont aujourd’hui plus onéreuses qu’avant, et sont pour de nombreux pays, un tremplin économique considérable.

Le KPAKUM que nous voulons bâtir pour les 4 prochaines années a pour but de restaurer l’histoire d’un club, d’une institution sportive, nonagénaire qui a fait vibrer l’Afrique et même la planète football. Nous souhaitons ainsi rééditer les plus grands exploits des “Mekok Me Ngonda”. Nous pouvons le faire, mais ceci passe forcément par une urgence de repenser la structure mais aussi d’entrevoir l’infrastructure. Ce projet de structuration que nous proposons est donc le fruit d’un “brainstorming” fondamental. Qui nous a amené à écouter toutes les parties prenantes engagées hier, aujourd’hui et probablement demain dans l’essor du Club.

Nous avons écouté les joueurs, le Staff technique, le staff médical, les Administrateurs, les supporters, les sympathisants, les anciens dirigeants du club. Ceci nous a permis de d’établir un diagnostic profond qui permet aujourd’hui de vous proposer cette nouvelle vision qui intègre en même temps les réalités ancestrales et traditionnelles du club, mais aussi les exigences qu’impose aujourd’hui la modernisation d’une activité sportive de plus en plus orientée vers ce qu’il est convenu d’appeler : “Foot-Business”.

La perception que nous nous faisons du conseil d’administration est celle d’une équipe de personnes qui jouent ensemble, célèbrent leurs victoires et assument leurs défaites ensemble. Il n’est pas question pour nous d’envisager une rentabilité quelconque avant que le projet que nous proposons ne puisse être totalement mis en œuvre. Ainsi, la vision qui est présentée dans ce document s’appuie essentiellement sur deux pôles de réalisation, tout d’abord un pôle stratégique que constitue le conseil d’administration et ensuite un pôle opérationnel porté par un directeur général du club, compétent, dévoué, pro-actif, professionnel, visionnaire, empathique et charismatique.

Nous sommes conscients que le programme de restructuration que nous présentons aujourd’hui ne sera pas implémenter d’un coup de baguette magique. Cependant, nous prenons pour acquis que si tous les maillons de la chaîne s’approprient cette nouvelle approche méthodologique, l’on pourrait aboutir à une perspective Commune, une pensée commune et une manière d’agir commune, car nous restons convaincus que la réflexion précédera toujours l’action.

Benoît Placide MEVOUA, PCACanonSportifdeYaoundé.