CANON DE YAOUNDE

Le Projet Canon

LE PROJET KPAKUM IS BACK !

Face à l’absence de capitaux et le manque de réels sponsors ou partenaires pouvant nous permettre d’atteindre facilement nos objectifs, nous visons une politique d’autofinancement qui permettra au club de vivre à travers ses propres fonds à l’aide de plusieurs stratégies portant sur la création d’une académie de football, la gestion administrative, le marketing, la communication, la gestion de l’image, la billetterie et le placement de nombreux joueurs formés dans l’académie du Canon Sportif de Yaoundé.

Depuis plusieurs années, le football camerounais a perdu de sa notoriété pour  de multiples raisons à savoir le manque d’infrastructures, le manque d’encadrement, le manque de clubs structurés voir professionnels, le manque de dirigeants visionnaires pouvant s’entourer de collaborateurs compétents. Dans cette lancée, on peut dire qu’un club comme le Canon Sportif de Yaoundé devrait normalement sortir du lot car il a fait les beaux jours du football africain en particulier et mondial en général à travers ses stars comme JEAN MANGA ONGUENE, THOMAS N’KONO et THEOPHILE ABEGA  qui ont été les piliers et bien d’autres.

A cet effet, nous avons établi un projet de restructuration afin de nous permettre d’avoir les clés de la gestion du club et développer les différents pôles existants comme celui du football féminin et jeune.

Nous  avons souhaité  apporter une amélioration ou à défaut un changement radical pouvant ramener le Canon au plus haut. En commençant par la mise  d’un siège aux standards internationaux. Le siège du club est la carte grise de celui-ci, c’est le point de rencontre de tout, c’est la maison de tous les membres, les collaborateurs, les partenaires, les sponsors et autres. Un club de football bien structuré doit avoir un siège à la hauteur de sa vision afin de manifester une volonté parfaite de changer les choses.  Et c’est exactement ce qu’a décidé de faire le Kpakum.